Un coup de pinceau ne change pas la vitesse des voitures

Conjointement à la réalisation du mandala le 22 juin, la vitesse des véhicules circulant sur la rue Fernand Séverin a été contrôlée pendant 10 jours (17-27 juin). Les résultats ? Un coup de pinceau n’affecte pas significativement les vitesses de circulation, les vitesses sur la rue Fernand Séverin sont encore trop élevées : des changements d’infrastructure concrets sont mieux adaptés pour y remédier.

L’intervention

Dans le cadre de la phase finale de la première boucle du projet LOOPER, des résidents du quartier Helmet ont peint un mandala au carrefour devant La Gerbe AMO pour attirer l’attention des usagers de la route sur la présence d’enfants dans les rues. Lors de la journée portes ouvertes, la rue a été fermée à la circulation pendant que la rue était peinte, entre autres activités organisées par les associations locales.

Les données

L’emplacement de la mésure de vitesse

Les données sur la vitesse relevées du 17 au 27 juin permettent de calculer la vitesse à laquelle les véhicules circulent. Au total, 29480 véhicules ont été enregistrés sur la rue Fernand Séverin en direction de la rue du Tilleul et du Square Riga. Si l’on considère ceux qui se sont dirigés vers la rue du Tilleul (24418 véhicules) pendant toute la période de surveillance, la plupart des vehicules ont dépassé la limite de vitesse (>30km/h). Il y a eu une légère baisse de la vitesse excessive (>36 km/h) après la mise en œuvre du mandala lorsqu’on compare les données d’avant et d’après le 22 juin, mais cela signifie que les trois quarts des conducteurs ne sont toujours pas conformes aux limites de vitesse. Les vitesses les plus élevées ont été enregistrées en soirée, entre 0.00 et 06.00, mais des vitesses excessives ont été enregistrées à tout moment de la journée.

Conclusion

L’excès de vitesse reste un problème dans cette rue : cela n’a pas été résolu par des interventions visuelles à petite échelle. Le placement des coussins berlinois ou casse vitesse est fortement conseillé. Alors que Bruxelles envisage d’installer une zone 30 km/h généralisée, ces résultats montrent clairement la nécessité de réfléchir à des méthodes d’application pour que cette limite de vitesse soit respectée : soit par le biais d’un suivi, soit par des changements infrastructurels.

Prochaine étape

Bien que la première boucle soit terminée, le projet LOOPER continue ! Suivez-nous, cet automne, pour la prochaine phase. Nous co-créerons l’installation d’une rue scolaire et surveillerons ses effets sur le quartier et les intervenants. Pour plus d’infos, visitez notre page Facebook ou contactez :  Florence florence@bral.brussels ou Jesse jesse.pappers@vub.be

Un mandala de sécurité routière

Les résidents du quartier Helmet ont dessiné un gigantesque mandala sur le carrefour devant la Gerbe AMO Gerbe lors de l’annuelle rue Ouverte le samedi 22 juin. En raison du beau temps, ce magnifique dessin restera bien visible les semaines à venir.

L’effet du mandala sur la sécurité routière est encore à l’étude. Pour ce faire, nous utiliserons les mesures de vitesse prises par la police et nous en rendrons compte ultérieurement.

Nous souhaitons encore remercier tout le monde pour leur enthousiasme lors de ce projet !

L’idée choisie : campagne de sensibilisation autour de la présence d’enfants dans la rue

L’idée qui sera mise en œuvre au printemps 2019 pour améliorer la sécurité routière à Helmet aura pour objectif d’attirer l’attention des usagers de la route sur la présence d’enfants dans les rues ! Nous continuerons à développer cette idée en collaboration avec La Gerbe AMO dans la rue Fernand Séverin, et elle sera mise en place de manière festive au printemps 2019.

Comment l’idée a-t-elle été sélectionnée ?

Via la plateforme d’idées LOOPER, nous avons reçu cet automne plus de 40 suggestions de résidents désireux d’améliorer la sécurité routière à Helmet. Lors d’un atelier organisé le 16 octobre, cinq idées ont été sélectionnées avec les habitants, des experts en sécurité routière et la commune de Schaerbeek. Les idées consistaient à :

  • Améliorer la signalisation au carrefour Chaussée de Helmet et Rue Waelhem
  • Indiquer des trajets vélo alternatifs pour éviter la Chaussée d’Helmet
  • Organiser une campagne de sensibilisation autour de la présence d’enfants dans la rue
  • Rétrécir une rue à l’aide d’une tente pop-up sur une place de parking
  • Placer des radars qui visualisent la vitesse avec des smileys

Les analyses de la VUB et des experts en sécurité routière ont montrées que ces cinq idées ont toutes un impact positif sur la durabilité d’Helmet et un impact positif sur les priorités des habitants, de la commune de Schaerbeek, de Bruxelles Mobilité, de l’association cycliste GRACQ et de la STIB. En d’autres termes : chacune des cinq idées peut être mise en œuvre sans que la durabilité du quartier ne se détériore ou n’affecte négativement les parties prenantes.

Lors d’un deuxième atelier et sur base des résultats d’une enquête en ligne auprès des habitants, il a donc été décidé de lancer une campagne de sensibilisation en 2019. La mise en œuvre et la planification précises de cette idée suivront en consultation avec les résidents, la commune, le BRAL et La Gerbe AMO. Si vous avez une idée ou une suggestion, vous pouvez toujours contacter Florence via florence@bral.brussels.

Qu’a fait le projet LOOPER cette année ?

LOOPER Bruxelles a démarré début 2018 avec des ateliers où les résidents ont pu discuter des problèmes liés à Helmet. Très vite, la sécurité routière a été identifiée comme le plus gros problème. Au cours de l’été, les résidents ont pu, via de notre site de géolocalisation, identifier des endroits dans le quartier où la sécurité routière était considérée comme mauvaise. Après l’été, des mesures de vitesse et des comptages de trafic ont été effectués pour cartographier les problèmes de circulation. A l’automne, les habitants pouvaient soumettre des solutions aux problèmes de circulation par l’intermédiaire de la plateforme d’idées. Les 40 idées ont été réduites à cinq au cours d’un atelier, et la campagne de sensibilisation a finalement été choisie pour être mise en œuvre en 2019.

Que va faire le projet LOOPER l’année prochaine ?

En 2019, nous commencerons à mettre en œuvre l’idée choisie. Nous vérifierons également si l’idée a réellement un effet positif sur la sécurité routière dans le quartier. La mise en œuvre et le suivi sont les deux dernières étapes d’une ‘LOOP’ co-créative. Pour 2019, nous sommes également à la recherche d’un nouveau problème et/ou d’un nouvel endroit à Bruxelles où un problème urbain peut être résolu avec la méthodologie LOOPER. Vos idées et suggestions sont les bienvenues !

5 idées pour Helmet – le choix est à vous !

Lors de notre dernier workshops, vos voisins ont sélectionné 5 idées parmi les 40 proposées sur la plate-forme. Ensemble, nous les avons retravaillées et rendues plus concrètes. Maintenant, c’est à vous de jouer : donnez ICI votre avis sur ces 5 propositions !

  • Amélioration de la signalisation à l’intersection Chaussée de Helmet et Rue Waelhem
    Il n’est pas clair pour les usagers de la route qui a priorité à ce croisement. En améliorant la signalisation (par exemple par des panneaux ou des marquages sur la route), cette intersection peut devenir plus sûre pour tous et surtout pour les cyclistes qui doivent traverser les voies du tram.

  • Des itinéraires cyclables alternatifs pour éviter la Chaussée de Helmet
    La Chaussée de Helmet est une rue très fréquentée avec peu d’espace pour les cyclistes. En indiquant les itinéraires alternatifs (voir annexe), à l’aide de visualisations (par exemple par des panneaux ou des marquages), les cyclistes peuvent traverser le quartier Helmet d’une manière plus sûre.

  • Campagne de sensibilisation sur la présence d’enfants dans la rue
    Dans certains endroits, beaucoup d’enfants circulent dans la rue. Pour accroître la sécurité routière, les automobilistes devraient être clairement informés de la présence d’enfants. Cette campagne de sensibilisation peut se faire en collaboration avec les enfants, par exemple en leur demandant de faire des dessins et des pancartes qui sont placés dans la rue.

  • Rétrécissement de la rue au moyen d’une tente pop-up sur un emplacement de parking
    Certaines rues plus larges du quartier (par ex. Huart Hamoir) invitent les automobilistes à appuyer sur l’accélérateur alors qu’ils se trouvent dans une zone 30. Rétrécir la largeur de la rue en installant temporairement une tente sur une place de parking permettra de réduire la vitesse des automobilistes.

  • Compteurs de vitesse qui visualisent la vitesse à l’aide de smileys
    La vitesse excessive n’est pas un problème inconnu à Helmet. Cependant, certains automobilistes ne se rendent pas compte qu’ils roulent trop vite. En plaçant un compteur de vitesse temporaire dans des endroits où la vitesse est souvent élevée (par exemple la chaussée de Helmet), les automobilistes sont informés par des smileys de leur vitesse et si celle-ci est au-dessus (☹) ou en-dessous (😊) de la limite.

Nous avons 40 idées pour la mobilité à Helmet

Nous voilà arrivés à la 3ième et plus concrète étape du projet : la mise en œuvre d’une solution. Nous avons rassemblé 40 propositions vous invitons à deux workshops pour les rendre concrètes et réalisables !! Expert mobilité et commune seront présents pour nous aider dans la sélection.

Premier workshop:
mardi 16/10, de 19h à 21h.

Inscription via florence@bral.brussels et partagez notre evennement sur Facebook.

Résultats des mesures de vitesse et des comptages de la circulation

À Helmet, un tiers des automobilistes roule trop vite, et un sur neuf devrait se voir infliger une amende. C’est l’un des résultats des comptages de circulation et des mesures de vitesse qui ont été effectués les deux premières semaines de septembre afin d’analyser la sécurité routière dans ce quartier. Sur ce laps de temps, des habitants d’Helmet ainsi que le BRAL et MOBI/VUB ont compté le nombre des usagers de la route, les ont classés par type et ont mesuré la vitesse des automobilistes au moyen d’un radar à des heures et à des jours différents.

Lire la suite

Partagez et testez vos idées pour améliorer la sécurité routière !

Nous voilà arrivés à la 3ième et plus concrète étape du projet : la mise en œuvre d’une solution. Nous rassemblons vos propositions jusqu’au 10 octobre et vous invitons à deux workshops pour les rendre concrètes et réalisables !

Comment développer votre idée ?

  1. Découvrez les résultats de nos analyses de terrain.
  2. Proposez votre idée via la plateforme en ligne et recevez le feedback d’un professionnel du secteur.
  3. Développez-la davantage lors du premier workshop et découvrez les propositions de vos voisins. Participez à la sélection de la mesure à tester lors du second workshop, en collaboration avec la commune.
  4. Nous analyserons et évaluerons la mesure testée dans la 1e moitié de 2019.

Dates des analyses de terrain pop-up

Envie de participer davantage au projet ? Inscrivez-vous à une des analyses de terrain pop-up et devenez expert mobilité d’Helmet. Elles auront lieu le:

  • Jeudi 6/9 de 18h à 20h
  • Mardi 11/9 de 18h à 20h
  • Mercredi 12/9 de 14h à 16h

Ce que nous analyserons lors de nos analyses de terrain :

  • La vitesse des voitures, grâce à un radar mobile
  • Le nombre de voitures, vélos, piétons qui passe dans une certaine rue
  • Interviews de visiteurs d’un endroit spécifique dans le quartier (magasin, parc, école,…) pour en apprendre davantage sur leurs habitudes de déplacement.

La récolte des données a commencé !

Envie de participer à la récolte de données et ainsi améliorer la sécurité routière dans votre quartier ? Voici 3 actions concrètes pour y parvenir !


1. Donnez votre avis sur la vitesse

Répondre à l’enquête en ligne sur la vitesse dans votre rue !
 

Vers l’enquête en ligne

Nous avons également déposé des lettres avec l’enquête dans certaines boîtes aux lettres du quartier. Si vous avez déjà répondu à l’enquête en ligne, déposez la lettre dans la boite aux lettres d’une autre rue ! On pourra atteindre plus de personnes.

⏱ 5min


2. Identifiez les endroits où les voitures roulent trop vite

Utilisez l’application de géolocalisation pour identifier les endroits où vous trouvez que les utilisateurs de la route roulent trop vite. Cet outil est disponible où vous voulez, quand vous voulez.

Toutes les informations sur l’appli se trouvent ici.
 

Vers l’appli

⏱ 10min par semaine


3. Rejoignez-nous lors d’une analyse de terrain « pop-up »

Rejoignez-nous lors d’une analyse de terrain “pop-up” et devenez expert de la mobilité dans votre quartier !

 

Plus d’information dans le programme

⏱ Un pop-up dure 2h