Quelles données va-t-on récolter dans le living lab bruxellois ?

Lors de la dernière réunion LOOPER, la question centrale portait sur les données à récolter pour améliorer la sécurité routière. 

Lors des réunions précédentes et des diverses discussions avec les riverains, le problème de la sécurité routière revenait régulièrement. L’objectif de la réunion du 9 mai était de définir quelles données récolter pour objectiver les problèmes identifiés et de cette manière définir une solution à mettre en place par la suite.

Certains participants découvraient le projet LOOPER, d’autres étaient déjà venus à des réunions précédentes.  Mareile Wiegmann, de la Vrije Universteit Brussel, a donné une courte présentation du projet et ses objectifs afin que tout le monde soit à jour.

Un représentant de la commune de Schaerbeek a ensuite présenté les projets passés, présents et futurs concernant la mobilité dans le quartier Helmet. Ont par exemple été mentionnés: de nouveaux arrêts de tram et de métro, la limitation de vitesse et des pistes cyclables. La présentation laissait également de la place aux questions et au débat. Tout le monde était enthousiaste à l’idée de partager sa vision de la sécurité routière à Helmet !

Avec ces informations en tête, les participants se sont retrouvés en petits groupes pour réfléchir à quels types de données récolter pour améliorer la sécurité routière. Les thématiques mises en avant par les participants sont les suivantes :

  • L’espace dédié aux voiture, cyclistes et piétons ;
  • Comment les usagers de la route perçoivent la vitesse des voitures ;
  • Surutilisation de l’espace public par la voiture : espace dédié à chaque mode de transport vs l’utilisation réelle de ces espaces par ces modes de transport;
  • Les espaces de vie et d’activités (p.ex. écoles, commerces, restaurants, lieux de culte), leur aménagement et leur niveau d’attraction ;
  • Est-ce que les autres groupes (p.ex. les commerçants et les écoles) partagent notre vision pour des rues plus sûres ?

La prochaine réunion portera sur les données à récolter pour le Living Lab bruxellois. Les organisateurs – la VUB et le BRAL – parlerons d’abord des données déjà disponibles et donnerons quelques exemples de collectes possibles. Les participants décideront ensuite quelles données ils veulent récolter et comment. Cette réunion aura lieu le jeudi 7 juin à l’école Champagnat à Schaerbeek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *