des ruelles, pas des autoroutes

les rues larges (demolder, rodenbach, jean jaurès, maeterlinck, anatole france, etc) incitent à l’accélération des autos.
réduire la largeur des voies dédiées aux autos, et par la même occasion faire plus de place aux autres réduirait la vitesse et l’agressivité des conducteurs.
Cela a marché pour la rue verhaeren et çà ne coûte que de la peinture (ou presque) ou quelques gros pots de fleurs. Pourquoi attendre?

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *